fbpx
Opyxis

Le bilan de compétences : utopie ou réel outil d’évolution professionnelle ?

Le nombre de demandes de bilan de compétences a explosé. En 2019 – 33 000, en 2021 – 85 000, et jusqu’à 100 000 pour 2022 (Caisse des dépôts). 

Depuis 2018, la loi 2018-771 concernant la liberté de choisir son avenir professionnel, le bilan de compétences a été mis en avant, notamment grâce aux communications sur le CPF (Compte Personnel de Formation) qui permet de financer sa reconversion professionnelle. 

Le déroulé du bilan de compétences est certes encadré par la loi mais sa pratique quant à elle, ne l’est pas. Il fût un temps, les CIBC étaient les acteurs principaux de la réalisation du bilan, mais aujourd’hui nous voyons un business fleurir atour de cet outil, vous promettant monts et merveilles quant à votre avenir professionnel. Il  suffira à une personne de payer une centaine d’euros pour quelques heures de formation et hop ! Certification en poche, elle se dira compétente pour vous accompagner dans un carrefour important de votre vie. Quand à l’argument à propos de la certification Qualiopi, il n’est pas suffisant pour garantir la qualité de l’accompagnement.

Finalement, cette augmentation des demandes profitent principalement à ceux qui investissent le plus en marketing. On voit leurs publicités passer en masse avec des offres où les prix sont tirés vers le bas. Alors comment faire la distinction entre toutes ces offres ? Qu’est-ce qui peut garantir la qualité d’un accompagnement ? Le bilan est-il toujours un outil efficace pour développer sa carrière professionnelle ou est-il devenu une promesse marketée ? 

1. Les promesses du bilan vs la réalité :

D’après moi, le métier idéal n’existe pas. Le métier qui vous donne envie de vous lever chaque matin et qui vous épanoui parfaitement sur tous les points n’existe pas. 

Mais alors, est-ce que ça vaut vraiment la peine de débourser une telle somme si derrière, nous ne trouvons pas ce métier qui est tant fait pour nous ? 

Un bilan de compétences n’a pas toujours comme conclusion un nouveau métier La plupart du temps, les personnes se tournent vers un bilan de compétences car elles sont en souffrance dans leur vie professionnelle : surcharge de travail, perte de sens, mauvaises ententes avec les collègues ou la hiérarchie, manque de diversité, ennui, etc.

Ce n’est pas trouver le métier parfait qui vous aidera à tendre vers l’épanouissement professionnel que vous recherchez mais l’ensemble des éléments travaillés et analysés durant le bilan de compétences. 

La réalisation du bilan requiert des compétences que nous verrons plus loin dans cet article. C’est grâce aux compétences que possède la personne qui vous accompagne que vous sortirez vous-mêmes, plus compétents après votre bilan. 

Le bilan de compétences est un espace de discussion dans lequel vous êtes amené à trouver des solutions externes mais surtout internes pour vous sentir plus épanoui dans votre environnement. En effet, l’adaptabilité est aujourd’hui une compétence nécessaire si nous voulons continuer d’exister dans un monde sans cesse en mutation. Vous êtes donc accompagné au changement et  sur les transitions que vous vivez ; en comprenant comment vous fonctionnez et pourquoi vous fonctionnez ainsi, quels besoins vous cherchez à satisfaire, quel sens vous donnez à votre existence. Vous travaillez sur votre communication (interne et externe) afin de développer votre estime de vous et vos relations avec les autres. Vous prenez conscience de votre propre impact sur votre environnement et de vos capacités à moduler celui-ci quand vous ne vous y sentez pas à l’aise. 

Finalement, vous sortez plus compétent qu’au départ, car vous appréhendez mieux qui vous êtes et comment vous sentir épanoui. C’est vous qui êtes acteur de votre épanouissement et non un métier quelconque. 

2. Comment être sur de la qualité d'un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un moment pour soi, durant lequel vous êtes accompagné à élaborer un projet professionnel ; une reconversion, une évolution interne, une création d’entreprise, un changement d’environnement, etc. Le projet élaboré devra être cohérent avec plusieurs éléments de votre profil ; vos valeurs, ce qui vous motive, ce qui fait sens pour vous, votre personnalité, vos contraintes, etc. 

Un des éléments importants à prendre en compte pour choisir son bilan, c’est le feeling avec la personne qui vous accompagne sur cette transition de vie. Pour cela, il est important d’étudier son profil, ses valeurs et d’échanger avec elle de vive-voix. Posez toutes les questions qui vous sembleront importantes pour vous sentir rassuré et sécurisé. 

Ensuite, comme je le disais précédemment, n’importe qui peut aujourd’hui prétendre à réaliser du bilan de compétences. Pour éviter la déception, il est important d’analyser le parcours et les compétences de la personne qui vous accompagne. Chez Opyxis, nous avons fait le choix de ne faire appel qu’à des psychologues du travail, formés essentiellement sur l’accompagnement aux transitions professionnelles. Par ailleurs ils disposent de connaissances sur les thématiques de bien être au travail, des risques psycho-sociaux, de la reconversion, de fonctionnement des entreprises, de l’analyse de la cohérence des profils avec les entreprises ou encore des souffrances en lien avec le travail. 

Il est donc essentiel d’observer comment la personne s’est formée, quelle expertise elle possède, comment elle utilise les outils du bilan de compétences et comment elle pratique le bilan de compétences. Faites attention aux personnes qui utilisent des trames toutes faites et qui ne sont pas en capacité de s’adapter aux différents besoins des personnes reçues. 

3. Comment se déroule un bilan de compétences ?

Durant le bilan vous avez à la fois des phrases de réflexion et des phases d’action. Puis vous terminez par une phase de conclusion ou vous mettez en œuvre avec la personne qui vous accompagne une stratégie pour réaliser votre projet. 

La phase de réflexion va vous permettre d’accéder à une meilleure connaissance de vous et de vivre de belles prises de conscience. C’est cela qui vous amènera à mieux nommer et respecter vos attentes et besoins indispensables pour une vie professionnelle (et personnelle) épanouie. 

La phase d’action consiste à investiguer et conceptualiser vos idées et vos envies. Vous allez rechercher des informations sur les secteurs d’activités et développer de nouvelles capacités de création de projet. Vous aurez une meilleure connaissance des métiers et du marché du travail. 

Enfin, nous élaborons un plan d’action pour vous permettre de réaliser votre projet. Le but étant que vous soyez accompagné dans chacune des étapes et que vous repartiez avec toutes les réponses à vos interrogations. 

En conclusion, nous pouvons dire que le bilan de compétences est un bel outil d’évolution professionnelle mais son efficacité dépend de plusieurs éléments : 

  • Les compétences et le parcours de la personne qui vous accompagne.
  • La méthode utilisée.
  • La relation de confiance entre vous et la personne qui vous accompagne.
  • Votre investissement dans le bilan.

4. Le bilan de compétences Opyxis.

Nous réalisons des bilans de compétences pour toutes et tous sur plusieurs agences en France. Chaque psychologue du travail Opyxis vous aide à (re)donner du sens à votre travail.

 

Appelez-nous